Little flower yoga : le programme qui (re)donne confiance aux enfants

Il y a près de 10 ans, Jennifer Cohen Harper a fondé Little Flower Yoga avec une idée en tête : offrir aux enfants et aux adolescents des outils pertinents pour aborder sereinement leur vie au quotidien et leurs émotions.  Avec son équipe, elle se rend dans les écoles new-yorkaises pour partager avec les élèves sa pratique du yoga et de la méditation de pleine conscience à travers des exercices simples et ludiques pensés pour eux. Et parce que la transmission est au coeur de son approche, la jeune femme forme aussi les enseignants du primaire et du secondaire pour intégrer au quotidien le yoga et la pleine conscience dans les programmes éducatifs. Son livre Flower Yoga : Mon cours de yoga pour les enfants (1) est un succès aux Etats-Unis et aussi en France où il a été publié en avril dernier. L’auteure partage avec les parents et les enfants les clés simples d’une pratique totalement laïque qui a fait ses preuves. Plus concentrés, mieux dans leur peau, créatifs, davantage conscients de l’instant présent, en phase avec leurs émotions et armés pour gérer les tensions et le stress qui jalonnent (aussi) leur vie, nos enfants ont tout à gagner. Alors pourquoi se priver ? Rencontre avec une jeune femme qui nous parle de son parcours, de son programme innovant et de ses convictions au service du bien-être des enfants.

714grtrbcVL
Se connecter, Respirer, Bouger, Se concentrer, Se relaxer : 5 piliers essentiels développés dans ce livre qui allie explications, conseils pratiques, exercices illustrés, techniques de respirations et questionnaires d’observation pour aborder avec vos enfants la méditation de pleine conscience et le yoga. (Ed. Marabout, 15,90€)

Nous voyons beaucoup d’enfants qui se sentent frustrés ou enfermés dans leur colère. Aussitôt, ils ferment leurs yeux et pratiquent les technique de respiration de yoga.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ce programme qui mêle yoga et méditation de pleine conscience pour les enfants ?

Mon travail auprès des enfants a débuté avant que je fonde Little Flower Yoga. Au fil du temps, ma pratique personnelle de la méditation de pleine conscience a pris de plus en plus de place dans ma vie. Il était alors naturel et en quelque sort inévitable que je mène ce projet. Le yoga et la pleine conscience faisaient tellement partie de moi que je ne pouvais pas mettre de côté ces aspects dans mon travail avec les enfants.

En 2003, je dirigeais un programme destiné à protéger les enfants confrontés aux violences domestiques. Au même moment, le yoga et la méditation se révélaient être une force incroyable dans ma vie en m’aidant à surmonter des challenges personnels. Partager ma pratique de la pleine conscience avec les enfants prenait tout son sens. Plus tard, quand je me suis impliquée dans le soutien scolaire des jeunes défavorisés de Harlem (NYC), cela m’a aussi semblé naturel d’offrir à ces enfants ce type d’outils complémentaires. En 2006, j’ai fondé Little Flower et entamé des collaborations avec des organisations comme le Sanctuary for Families à New York et The Home for Little Wanderers à Boston tout en travaillant main dans la main avec des écoles newyorkaises. En 2010, j’ai eu l’opportunité de travailler aux côtés de la fondation Life is Good Kids afin de partager mes connaissances en yoga avec les équipes de l’organisation Amurt-Haiti qui a mis en place des initiatives auprès des enfants suite au séisme de 2010. Ces expériences m’ont appris à développer une pratique simple du yoga, adaptée aux enfants et dans des circonstances très variées.

A l’époque, je n’avais aucune idée préconçue de ce à quoi devait ressembler Little Flower Yoga. Si en amont je m’étais préparée à faire face à une certaine résistance, j’ai finalement était surprise de voir que mes interlocuteurs étaient en réalité relativement curieux à ce sujet. Dix ans après, je suis heureuse de constater que beaucoup de communautés souhaitent rendre accessible la pleine conscience aux enfants. Il y a plus d’écoles intéressées par le programme Little Flower que de professeurs disponibles pour enseigner la méditation de pleine conscience ! C’est pourquoi nous devons tout faire pour  développer nos initiatives.

heart and belly breath

Ce sont des outils remarquables pour aider les enfants (et les adultes) à répondre aux difficultés et aux challenges que nous imposent la société.

Quels sont les bénéfices de la pratique de la pleine conscience et du yoga sur les enfants et les adolescents ? 

Il y en a plusieurs et cela dépend bien sûr de chaque enfant et des particularités liées à son environnement et à ses besoins. D’une manière générale, la pleine conscience aide les enfants à identifier et à reconnaître leurs émotions. Ils peuvent ensuite les gérer de la bonne façon. Nous observons chez eux une progression dans la régulation de leurs émotions. Attention, il ne s’agit pas de les réprimer mais d’avoir les outils en main pour agir au mieux. L’idée est de ne pas se laisser dicter nos décisions uniquement par ce que nous ressentons à l’instant T mais d’identifier ce qui nous fera agir de façon bénéfique. Nous voyons beaucoup d’enfants qui se sentent frustrés ou enfermés dans leur colère. Aussitôt, ils ferment leurs yeux et pratiquent les technique de respiration de yoga. Quand ils se sentent nerveux, certains cherchent la position de yoga qui leur donnera de l’énergie et de la force pour mieux intéragir avec leur environnement. Voir ça est quelque chose de très inspirant car les enfants prennent ainsi le contrôle de leur vie au lieu d’être simplement contrôlés par les circonstances. Je constaste aussi que les enfants et les adolescents se sentent mieux dans leur peau, ont un sommeil plus réparateur et ont davantage envie de participer à d’autres activités physiques. Nous les voyons aussi en classe prendre conscience qu’ils sont distraits et chercher dans les outils qu’ils ont intégrés, les bons éléments pour se centrer à nouveau sur le travail en cours.

Mountain Pose

Pensez-vous que la méditation de pleine conscience et le yoga devraient être enseignés dans toutes les écoles aux Etats-Unis et ailleurs ?

Oui absolument ! Ce sont des outils remarquables pour aider les enfants (et les adultes) à répondre aux difficultés et aux challenges que nous imposent la société. Ce n’est pas coûteux à mettre en place, cela n’a pas d’effets secondaires négatifs sur les enfants et ces pratiques sont accessibles à tout le monde. Enseigner la pleine conscience et le yoga dans les écoles est un manière d’offrir aux enfants et aux adolescents une capacité supplémentaire de résilience et une grande force intérieure dans laquelle ils pourront puiser au quotidien, tout au long de leur vie.

LittleFlowerYoga.135 copy

En France, l’association Enfance et Attention intervient dans des écoles et des collèges pour initier les enfants et les adolescents à la pratique de la pleine conscience. L’association forme par ailleurs des professeurs de l’Education Nationale et informe les parents intéressés par leur démarche. www.enfance-et-attention.org

A lire pour aller plus loin : Tout est là, juste là : méditation de pleine conscience pour les enfants et les ados aussi de Jeanne Siaud-Facchin (O.Jacob) Calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel (Ed. Les Arènes) Respirez : la méditation pour les parents et leurs ados de Eline Snel (Ed. Les Arènes)


Since ten years, Jennifer Cohen Harper is providing Yoga and Mindfulness programs to schools, teaching nurturing classes for children and families, and training teachers to engage, encourage and inspire joy in all students. We met this young lady who shares with us her project and her convictions about power of life skills.

 

Why have you decided to create an organization dedicated to meditation for kids? What were your expectations about that?

My work with children started before I founded Little Flower Yoga, but as my personal practice became a more significant part of my life, combining it with my work with children was natural and in some ways inevitable. Once yoga and mindfulness became part of who I was, there would have been no way to show up fully for my work with children without it.

In 2003 I was running a children’s program at a domestic violence shelter. At the same time, yoga and meditation were becoming an anchoring force in my life – helping me navigate some very personal challenges. It just made sense to share the practices that were helping me with the kids I was working with. Later I was teaching kindergarteners with the Harlem Children’s Zone in NY, and again, it seemed so natural to offer the kids these tools. In 2006 I founded Little Flower, and began working with organizations such as Sanctuary for Families in NY, and the Home for Little Wanderers in Boston, as well as with many NYC schools. In 2010 I had the opportunity to work alongside the Life is Good Kids Foundation to share yoga with the staff of Amurt-Haiti, an organization creating child friendly spaces inside tent cities in Port au Price after the earthquake. These experiences taught me a tremendous amount about making yoga simple and accessible for children in a wide variety of circumstances.

I didn’t have any preconceived expectations about what this work would look like, because it developed in an organic and incremental way. I did expect resistance but met much less than I initially anticipated, and now, after almost 10 years, it’s clear that many communities want to make these practices available for their children – we have more schools interested in programming than we have teachers to offer – so my expectation now is that the work will continue to expand and improve.

What kind of positive results have you observed on kids and teens?

There are many benefits that children can derive from these practices, and often what the benefits are for any particular child have a lot to do with their circumstances and needs. I am very focused on teaching yoga as a life skill. One of the main things we see is that these practices help give kids the power to recognize their emotions in an embodied and empowered way, and then also give them strategies to respond to those emotions in a healthy way. We’re seeing significantly improved emotional regulation in our students — not in the sense of emotional suffocation – ignoring your emotions and controlling them — but in having the skills to make your own decisions about how to act in the world rather than just react in a way that is dictated by your current emotion. We see our kids in situations where they’re frustrated or they’re struggling or they’re angry, and we’ve seen them close their eyes and practice a breathing technique, or if they’re nervous, say, what are some yoga poses that make me feel strong, that can give me energy, and use those tools to help them interact with the world. When you see that happening, it’s so inspiring because you know that if kids have the power to take input from the world and really make a decision about how they want to respond to that input and how they want to go forward, they have a lot of self determination in their lives. They get to control their lives instead of just being controlled by all of the circumstances of their situation. I also see simple things like kids getting having an easier time getting to sleep, and also feeling more comfortable in their own skin, and so more willing to participate in other types of physical activity. We see kids having the capacity during school to notice that they have been distracted or their mind is wandering, and have the skills to bring their attention back to what they are working on.

Do you think mindless meditation should be taught in every school? And why?

Yes, I do think yoga and mindfulness should be taught in every school. These are powerful tools that can help children (and adults) thrive in a very challenging world. They are low cost, have no negative side effects, and are accessible to everyone. Sharing these practices in school is a way to give our children and teens an added layer of resilience and a sense of personal empowerment, along with the skills to exercise that power in their everyday life.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :